Vous êtes certainement au courant du fait que la natation est un sport ultra complet bienfaisant pour la santé ! C'est peut-être cela qui vous motive à l'adopter depuis quelque temps comme sport de maintien physique. Mais, la natation va au-delà, car elle est un sport qui utilise l'ensemble des muscles du corps et qui accroît l'endurance. Elle fait appel également à l'appareil respiratoire et pulmonaire. C'est aussi une activité sportive lénitive qui s'avère bienfaisante à la fois pour la santé physique et mentale.

Les différentes techniques de nage

Il existe diverses formes de nage qui permettent de travailler les différents types de muscles :

La brasse

La brasse fait recours essentiellement aux biceps, aux pectoraux, aux abdominaux et aux mollets. Pour la réaliser, on accole les deux mains à la hauteur de la poitrine, puis on les pousse vers l'avant jusqu'à l'étirement complet des bras. Ensuite, les mains sont décollées, longeant ainsi chaque côté du corps pour enfin se rejoindre à la position initiale. Dans le même temps, les jambes réalisent un ciseau de brasse qui consiste à joindre les talons aux fesses, puis à effectuer un bond à la façon d'un saut de grenouille. Cette technique de nage est préconisée aux malades souffrant d'asthme, car tout l'appareil cardio-respiratoire est sollicité. Elle renforce la face interne des cuisses et les muscles supérieurs des bras.

Le crawl

Le crawl est une technique facile à l'exécution et qui permet de vite nager. Au moment où les jambes exécutent un battement en alternance, les bras sortent, tour à tour, hors de l'eau. C'est idéalement la nage des sportifs, car elle sollicite un entraînement et un minimum d'endurance. Le crawl favorise le souffle, le travail cardio-vasculaire, et permet de renforcer l'ensemble des muscles : bras, jambes, poitrine, etc.

Le dos crawlé

Pour ce type de nage, les mouvements sont comparables à ceux du crawl à la différence que le dos fait face à l'eau plutôt que la poitrine. Le dos crawl permet d'équilibrer le raffermissement musculaire en insistant surtout sur les abdominaux.

Le papillon

C'est la technique la plus pénible à maitriser, car elle sollicite une coordination parfaite. Les mouvements d'ondulation de la nage de type papillon musclent en profondeur les abdominaux. La nage de type papillon est réservée aux sportifs professionnels bien entraînés.

Les raisons faisant de la natation le meilleur des sports pour la santé

L'eau a des propriétés adoucissantes

L'eau a toujours été un symbole de renaissance et de clarté, au vu de l'effet remarquable qu'elle produit sur le cerveau au contact de la peau. Rester près d'un point d'eau peut offrir des bienfaits semblables à une séance de méditation, car cela évite au cerveau des stimuli permanents du quotidien.

La natation donne moins de fatigue au corps

À l'inverse de la course à pied ou d'autres sports, la natation permet de faire du cardio, sans forcer sur les os, les articulations ou les muscles. C'est l'une des meilleures manières d'être actif toute en prenant soin de tout son corps.

La natation tonifie les muscles tout en améliorant le cardio

La natation est excellente pour le système cardio-vasculaire, car elle réduit la fréquence cardiaque au repos, ainsi que la tension artérielle. La pratique constante de la natation accroît la puissance et l'efficacité du cœur. Elle améliore ainsi la circulation du sang dans le cœur tout en sollicitant simultanément les membres supérieurs et inférieurs du corps. La natation intervient également sur les muscles en améliorant leur tonus. Le défaut de choc empêche les contraintes sur le squelette. Ceci la rend facile à l'apprentissage par le plus grand nombre.

La natation peut protéger les poumons

Des études ont établi un lien entre la nage et l'amélioration de la capacité pulmonaire.